Comment choisir des chaussures à sa taille ?

Si on peut rapidement se rendre compte de la bonne longueur d’un manteau, d’une manche de veste ou d’un tour de col de chemise, il n’en va pas de même pour les chaussures. C’est beaucoup plus subjectif, surtout si le modèle vous plait et qu’il est en solde. De plus, pour ceux qui sont habitués à porter des sneakers toute l’année et qui doivent acquérir une paire de souliers en cuir, le confort n’est pas forcément immédiat ce qui brouille encore davantage les pistes. A ce titre, il n’est pas rare de rencontrer des hommes ayant acheté la plupart de leurs paires de souliers dans une mauvaise taille pour la simple raison qu’ils n’ont jamais vraiment su déterminer leur pointure.

Richelieu Cheaney

Richelieu Cheaney

Voici donc quelques conseils qui devraient vous permettre de trouver chaussure à votre pied.

1° Déterminez votre VERITABLE taille

Cela va de soi, et pourtant, à en juger par le nombre d’hommes hésitant sur la question, c’est bien par là qu’il faut commencer. Et n’allez pas penser que vous pouvez vous référer à votre pointure de Converse ou de Nike. S’il n’est pas très grave de se tromper d’une demi pointure voire d’une pointure entière sur une paire de sneakers, c’est beaucoup plus problématique pour une paire de souliers habillés. Le plus simple est sans doute de se rendre dans une boutique ayant à disposition un pédimètre. Généralement, rajoutez un demi ou un centimètre à la pointure indiquée.pedimetre-4457059

Une fois cette étape franchie, rien n’est forcément gravé dans le marbre et votre pointure peut être amenée à changer un peu, d’une marque à l’autre ou d’un modèle à l’autre.

2° La longueur & la largeur

En longueur d’abord, votre pied ne doit à aucun moment venir buter sur le bout de la chaussure. Il faut qu’il y ait un espace entre vos orteils et le bout de la chaussure, et que vous puissiez légèrement remuer le gros orteil. Si ce n’est pas le cas, montez d’une demi taille, jusqu’à ce que vous vous sentiez à votre aise. A contrario,  pour être certain que la chaussure n’est pas trop grande, demandez la demi-pointure inférieure, afin de pouvoir faire la comparaison des deux ressentis. A noter que pour un loafer ou un mocassin, il faut généralement choisir une demi pointure en moins par rapport à sa taille habituelle, ce type de modèle ayant tendance à se détendre de façon plus conséquente. Soyez également attentif au fait que votre talon doit s’emboîter correctement dans le contrefort arrière de la chaussure. A ce propos, le contrefort doit être légèrement courbé et non tout droit afin justement de bien maintenir votre talon en place. S’il est droit, passez votre chemin.belgrave c&jEn largeur, votre pied doit être bien tenu mais un soulier n’étant pas un piège à loup, si cela vous sert trop, demandez la largeur d’au-dessus. C’est là que ca se complique car certaines marques ne proposent pas plusieurs largeurs et vous serez bien souvent contraint de prendre une demi pointure de plus en longueur pour gagner proportionnellement en largeur. C’est un curseur sur lequel on peut jouer pour trouver sa taille. Néanmoins, une chaussure va très souvent se détendre un peu en largeur (disons de quelques millimètres); il est donc conseillé de choisir une paire où l’on se sent quand même bien tenu au départ. Une paire de souliers n’est pas une paire de sneakers et une chaussure trop grande/trop large va avoir tendance à plisser et à mal vieillir.

Red Clay Soul Alden Sizing Last Chart

Largeurs et proportions Alden – Source: Style Forum

Attention! Certains modèles chaussent mal, c’est un fait. Vous serez par exemple trop à l’étroit mais la longueur sera bonne alors qu’en choisissant une pointure de plus, vous flotterez littéralement dans la chaussure. Si c’est le cas, laissez tomber. Pour ceux qui ont un pied large et court, ils n’auront vraisemblablement d’autres choix que de privilégier une maison proposant plusieurs largeurs.

3° De l’importance des garants

Crockett & Jones - dover

Position des garants parfaite sur un richelieu – ni trop serrés, ni trop écartés

A l’œil, il est un élément qui ne trompe jamais: la façon dont sont positionnés les garants (là où se trouvent les œillets des lacets). Une fois les chaussures aux pieds, s’ils sont trop serrés, c’est sans doute que la chaussure est trop grande. A l’inverse, s’ils sont trop écartés, la chaussure est trop étroite. Sur un derby ils ne doivent pas avoir tendance à se chevaucher; sur un richelieu, ils peuvent être parallèles ou s’écarter légèrement au niveau du nœud.

Bonne position des garants sur un derby

Bonne position des garants sur un derby

De même, regardez où se forme le pli de marche. Il doit se situer à peu de choses près au niveau de la flexion de votre pied. Généralement, si le pli va se former trop loin, vers les orteils, la chaussure est trop grande. C’est souvent le cas avec des modèles longs et pointus. Si le pli se fait trop proche du coup de pied (ce qui peut être très douloureux à la longue), la chaussure est trop petite.

4° La sensation au talon

Ce n’est pas parce que votre talon glisse un peu que la chaussure est trop grande. Cela peut provenir de votre chaussette ou tout simplement du fait que la chaussure soit neuve. Encore une fois, on ne parle pas d’une chaussure de ski et votre pied va être amené à gonfler pendant la journée. Une fois que l’intérieur sera un peu « usé », tout devrait rentrer dans l’ordre. En somme, si tout vous parait parfait mais que votre talon glisse légèrement (à vous de déterminer ce que signifie « légèrement ») alors c’est que vous avez probablement choisi la bonne taille.

Les formes Alden

Les formes Alden

La dernière chose – et c’est sans doute l’un des avantages du commerce en ligne – est de prendre un peu de recul par rapport aux conseils des vendeurs. Nous avons entendu à plusieurs reprises des hommes qui se demandaient pourquoi on avait voulu leur fourguer une paire en telle taille alors que, plusieurs mois après, ils s’étaient rendus compte que leur « vraie » taille était une demi, voire une pointure… voire une pointure et demi au dessus! Pourquoi? Excellente question qui appelle une réponse très simple: le vendeur n’avait plus votre taille et ne voulait pas manquer une vente. Ou encore, il ne lui restait qu’une paire dans votre taille alors qu’il en avait deux ou plus dans l’autre et qu’il ne voulait pas avoir de trou dans sa grille de tailles (pour ne pas manquer une future vente). C’est de bonne guerre mais vous n’êtes pas obligé de tomber dans le panneau. Une fois que vous avez déterminé votre taille, ne soyez pas trop attentif aux remarques insistantes du vendeur et n’hésitez pas à demander à ce qu’on aille vous chercher la demi pointure inférieure ou supérieure, par acquis de conscience. S’ils ne l’ont pas, vous serez alors fixé. Mieux vaut être patient et sur de son acquisition, que trop prompt à acheter une paire et le regretter amèrement quelques mois après.

NB: De nombreux forums et autres sites, comme le Style Forum ou En Grande Pompe, traitent des différents chaussants, selon les marques, les formes et les modèles. Les indications des forumeurs peuvent donner de précieuses indications avant un éventuel achat.

1 commentaire

Classé dans Souliers / Shoes

Random inspirations

fabio-attanasio-the-bespoke-dudes-bracelets home 4 l'album_de_la_maturité_sweat_bleuNuno Bettencourt vogue uomohaka-sports-474100T650 Pic8samourai shirt 1AFD GNfnRS sunset stripslash-anastasiapopover 1Arpenteur fishtail ring jacket sport jacket 5 Tom Ripley

2 Commentaires

Classé dans Inspirations diverses / Random inspirations

Vintage Menswear N°7

Septième épisode de notre série d’articles consacrée au Vintage masculin avec, là encore, 3 pièces particulièrement intéressantes: d’abord une varsity jacket des années 30, un manteau croisé Mackinaw de 1943 et enfin une paire de boots des années 30 de la Gendarmerie royale du Canada.

Sports & Leisure: Varsity Jacket – Hercules – 1930′s

Hercules est devenue l’une des marques workwear les plus cotées pendant la première moitié du 20ième siècle, notamment pour ses chemises chambray et ses sur-pantalons. La marque était de fait beaucoup portée par des ouvriers dans l’armement US lors de la Seconde guerre mondiale. Appartenant au groupe SEARS, la marque était également connue pour ses systèmes de chauffage, ses assurances, etc… Bref! Elle touchait vraiment à tout.hercules varsity jacket vintage showroom

Sous le nom Hercules, d’autres types de produits ont été créés comme cette varsity jacket type « letterman » avec son corps en laines, ses manches en cuir de cheval et sa poche poitrine en forme de ballon de football américain. Ce blouson ne comporte cependant pas la fameuse chenille letter; on ne peut donc pas véritablement parler de letterman jacket. Pour plus d’information sur le sujet, vous pouvez consulter notre article traitant des varsity letters.

Military: Mackinaw Jacket – A. Whyman ltd for US Army – 1943

La veste Mackinaw ou jeep jacket est typiquement associée à l’US Army pour laquelle elle a été créée. Sa première version est apparue vers la fin de la Première guerre mondiale, s’inspirant probablement d’un patronage assez courant pour les manteaux de la fin du 19ième/début du 20ième siècle. Son nom « Mackinaw » provient du Détroit de Mackinac (détroit reliant les lacs Huron et Michigan) et ce modèle fut très vite adopté par les bûcherons et les chasseurs de cette région du Nord des Etats-Unis. Entre workwear et military wear, il n’est pas rare que les frontières soient poreuses, tant la solidité et le côté fonctionnel sont des éléments prépondérants pour l’une et l’autre de ces catégories.BRITISH_MADE_MACKINAW_COAT_(WWII) vintage showroom

La première version de la Mackinaw Jacket datant de la Première guerre mondiale a été réadaptée en 1938 et intégrée à l’uniforme d’hiver de l’US Army; elle est désormais réalisée à partir du classique canvas de coton vert et doublée en laine type « blanket ». Plusieurs versions ont ensuite vu le jour: en 1942, la Mackinaw Jacket ne présentait pas de col châle en laine et le dernier modèle sorti en avril 1943 ne comportait pas de ceinture (sans doute en raison des restrictions imposées en tant de guerre).

Tous les Mackinaw n’ont pas été fabriqués aux Etats-Unis. Certains ont été réalisés sous licence au Royaume-Uni. C’est le cas de celui-ci justement; les boutons réalisés en plastique sont un signe de sa fabrication britannique.

Workwear: Riding Boots – Royal Canadian Mounted Police – 1930′sriding boots vintage showroom

Ces bottes à bout droit, aux lacets à la fois fonctionnels pour ceux du devant et décoratifs pour ceux du côté, faisaient partie intégrante de l’uniforme de la Gendarmerie royale du Canada (Royal Canadian Mounted Police), uniforme composé d’un pantalon bleu nuit à galon jaune sur le côté, d’un chapeau type « stetson » à large bord, d’un ceinturon baudrier de cuir appelé Sam Browne et d’une veste sergée rouge. Evidemment, cet uniforme n’était qu’une tenue d’apparat.police montée canada

Ses différents éléments sont antérieurs à la formation de la Gendarmerie royale en 1920, et étaient déjà portés par la Police montée du Nord-Ouest  fondée en 1873. Cette force de police était alors équipée d’un mélange de surplus militaire britannique et d’uniformes de l’US Cavalry. La Gendarmerie royale du Canada a elle même été formée consécutivement à l’association de la Dominion Police et de la Police montée du Nord-Ouest.

Pour la petite histoire, leur statut « royal » leur a été conféré par le Roi Edouard VII pour services rendus lors de la Seconde Guerre des Boers (1899-1902) opposant l’Empire britannique à la République Sud-Africaine du Transvaal.

Souce: Vintage Menswear

Poster un commentaire

Classé dans Histoire / History

Herno

herno4 ans après la création de For The Discerning Few et alors que nous approchons de l’hiver à grands pas, il est grand temps – dans tous les sens du terme – de vous présenter le fabricant italien Herno, spécialiste de l’outerwear. Nous avions déjà évoqué cette marque début 2012, au détour des commentaires d’un billet sur Waterville (la marque du fabricant Greentex). Il faut dire que les 2 marques italiennes partagent le même ADN et proposent des produits d’excellentes factures, où la qualité n’a d’égal que le style.Herno 6

Créée au milieu du 20ième siècle, la marque – et fabricant – Herno est le fruit de la collaboration entre Guiseppe Marenzi et sa femme. Le nom fait référence à la rivière Erno qui coule dans la ville de Lesa sur les rives du Lac Majeur où se situent les ateliers. D’après Marenzi, les valeurs de la marque n’ont pas évolué depuis l’origine: un fort attachement à son territoire (terroir?), un vêtement fonctionnel et pas simplement esthétique, le contrôle total des processus de création et de production. Le Made in Italy fait également partie de la tradition véhiculée par Herno depuis près de 65 ans. Seules les down jackets en nylon ne sont pas fabriquées en Italie comme l’indique d’ailleurs bien volontiers la marque sur son site Internet. S’agissant des doudounes et autres produits du même genre, le duvet provient des meilleurs fournisseurs du Périgord en France, de Sibérie ou d’Italie.

Herno s’est d’abord fait connaitre au début de la seconde moitié du 20ième siècle pour ses imperméables pour Homme avant de développer également des modèles Femme.Herno vintage 1Dans les Années 60, parallèlement à son expansion sur le marché européen, le fabricant s’est attaché à la création de manteaux en cachemire et également de modèles « double face » (c’est à dire réversible) sans pour autant délaisser son imperméable originel. S’il est un élément qui tend à démontrer le dynamisme d’Herno et l’intelligence de ses dirigeants, c’est son intérêt pour le marché japonais. En effet, Herno fut l’une des premières maisons à s’intéresser au Japon, dès les Années 70 (ouverture de la première boutique Herno à Osaka en 1971) avant même de s’intéresser aux Etats-Unis, dans les Années 80.Herno vintage 5En plus de développer sa marque propre, Herno-fabricant travaille également auprès de grands noms du prêt-à-porter comme Prada, Ralph Lauren ou Hermès pour ne citer qu’eux.

Loin de s’être endormie sur ses lauriers, la marque italienne a su évoluer et négocier avantageusement le virage des Années 2000 en s’affirmant plus que jamais comme un spécialiste de l’outerwear haut de gamme, aux produits « techniques » et intemporels. Les doudounes, les duffles et les vestes en maille à doublure matelassée amovible sont particulièrement réussis.

Herno, ou une marque qui, en sachant proposer un beau produit, fonctionnel mais pas ringard, stylé mais pas « show off », mérite toute notre estime. Une aventure industrielle familiale comme il en existe encore tant en Italie, où le « Made in… » n’est pas une coquille vide ni un concept fumeux mais un véritable code de conduite.

Aperçu de la collection Automne Hiver 2014/2015

Herno 1

Parka en cachemire et soie

Herno 2

Urban Field jacket

Herno 3Site officiel: http://www.herno.it

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands

Lexique des tissus – part. 2

Voici la suite de notre lexique des tissus de la lettre K à la lettre O, dont vous pouvez consulter la première partie en suivant ce lien.

- Kabig: il s’agit d’un drap serré, imperméabilisé, chaud et très solide dont on se sert dans le sportswear, notamment pour réaliser ce vêtement traditionnel breton qui porte d’ailleurs le même nom (ou kabic).

Source: caphorn-marine.fr

Source: caphorn-marine.fr

- Laine vierge: on parle de laine vierge lorsque celle-ci n’a pas été intégrée à un produit fini et n’a pas subi d’opérations de filature et/ou de feutrage, ni aucun traitement ayant endommagé la fibre, autres que ceux requis pour la fabrication du produit textile.

Laize: c’est un synonyme de largeur. Par exemple, lorsqu’un tissu est roulé et plié en deux dans le sens de sa largeur, on parle de « demi-laize ».

- Lin: peut-être la plus ancienne fibre textile, c’est une fibre naturelle végétale provenant de la tige d’une plante. Il peut être travaillé soit pur, soit en chaîne coton tramé lin (on parle alors de « métis »). Fibre particulièrement utilisée pour des vêtements d’été, le lin a tendance à se froisser très facilement.

- Madras: tissu en coton de couleurs vives à carreaux ou à rayures. Très utilisé pour la confection de chemises, de vestes d’été ou de mouchoirs.veste-madras

- Main: on dit d’une étoffe « qu’elle à de la main » en évoquant la sensation d’épaisseur – souvent subjective -que l’on ressent lorsqu’on la tient en main.

- Matelassé: opération consistant à placer une couche de ouate sur l’envers d’une étoffe ou entre deux étoffes, le tout étant maintenu solidairement par une piqûre formant sur l’endroit un dessin comme des losanges, des carreaux, etc.

Barbour Liddesdale matelassé

Barbour Liddesdale matelassé

- Mercerisé: fil ou tissu en lin ou en coton à l’aspect brillant par imprégnation d’une solution de soude caustique. Outre leur aspect brillant, les fils ou tissus mercerisés gagnent également en résistance.

- Mille-Raies: dessin composé de fines rayures disposées dans le sens de la longueur de la pièce.

* Tissu: toile avec des fils de couleurs pour la rayure et des fils généralement blancs pour le fond.

* Velours: on parle souvent de « velours mille-raies » pour qualifier un velours aux côtes très fines.velours milleraies

- Moiré: tissu à fines côtes transversales en soie/viscose présentant des reflets changeants. A noter que le terme « moiré » peut également qualifier un tissu présentant cet effet non désiré; il s’agira alors d’un défaut.

Tissu moiré - Source: alittlemercerie.com

Tissu moiré – Source: alittlemercerie.com

- Moleskine: tissu en coton lourd, serré et résistant. On l’utilise dans la confection de pantalon d’hiver ou encore de manteau.

Tissus moleskine

Tissus moleskine

- Natté: tissu présentant une armure proche de la toile qui présente un effet de damiers très petits.

Tissu natté -  Source: a-ma-facon.fr

Tissu natté – Source: a-ma-facon.fr

- Nid d’abeille: tissu qui rappelle l’aspect des alvéoles de cire présentent dans les ruches. La frontière avec un tissu gaufré est mince.tissu nid d abeille

- Oxford: tissu en toile ou natté dont la chaîne est généralement de couleur et la trame blanche. On trouve également des oxford à rayures ou à carreaux. Ce tissu est bien connu des amateurs de chemises à col boutonné américaines.

Oxford

Oxford (cliquez sur l’image pour voir les tissus en gros plan)

1 commentaire

Classé dans Réflexions / Sartorial Thoughts