Le Talentueux M. Ripley (version de 1999)

A la manière du billet concernant le film "L’Evadé d’Alcatraz", publié il y a quelques mois, nous vous proposons aujourd’hui un gros plan sur les tenues du film "Le Talentueux M. Ripley", sorti en 1999 aux Etats-Unis. Il s’agit d’un remake du film de René Clément "Plein Soleil" avec Alain Delon dans le rôle titre.talented_mr_ripley

Ce thriller passionnant, qui se déroule dans les Années 50, met en scène Matt Damon dans le rôle de Tom Ripley. Ce jeune homme ambitieux est chargé par un riche industriel américain de ramener son fils Dickie aux Etats-Unis (Jude Law dans le film) alors que ce dernier mène la "dolce vita" en Italie, loin des obligations familiales. A force de mensonges, de forgerie et en usant de ses talents d’imitateur, Tom Ripley va profiter de cette opportunité pour entrer dans un monde qui n’est pas le sien et s’offrir la vie dont il a toujours rêvé.

L’intérêt vestimentaire du film tient justement à l’opposition de style entre les tenues de Tom aux Etats-Unis et celles de Tom (et de Dickie) en Italie. Au début du film, Tom est pris par erreur pour un ancien étudiant de Princeton par M. Greenleaf, le père de Dickie. Lors d’un cocktail, il a en effet emprunté un blazer aux couleurs de la célèbre université américaine. Cet élément vestimentaire très codifié dans l’Amérique des années 50 suffit à Tom pour se faire passer pour ce qu’il n’est pas: un WASP, un jeune homme brillant appartenant à la haute bourgeoisie new-yorkaise.ripley blazer

Une fois en Italie, l’ambiance générale et les tenues changent radicalement et incarnent idéalement la "dolce vita" fantasmée de jeunes américains qui découvrent l’Europe. Au départ cependant, Tom porte encore régulièrement sa veste en velours côtelé camel, trop épaulée, avec une cravate tricot marron foncé et une chemise button-down bleu clair ou blanche bien souvent deux tailles trop grandes pour lui, ainsi qu’une paire de lunettes Tart Optical, modèle Arnel pour un style 50’s américain impeccable.ripley glassestom corduroy

Il choisira par la suite régulièrement des tenues plus casual, à base de chemisettes (ou chemises à manches retroussées) et laissera tomber ses derby chasse pour une paire de mocassins type Gucci sans chaussette.chemisette

ripley 3 derby chassemocassin sans chaussette

De son côté Dickie a adopté la sprezzatura italienne depuis longtemps: il porte des espadrilles, des pantalons courts en coton ou en lin, et des chemises légères ou des polos. Il porte aussi régulièrement un pork pie, comme tout bon amateur de jazz. Lors d’un séjour à Rome, on l’aperçoit avec une tenue un peu plus formelle: un blazer, une chemise à poignets mousquetaires, une cravate et un pantalon crème.dickie roma

C’est lors de ce même séjour dans la capitale italienne que Dickie conseillera à Tom d’aller chez le tailleur Battistoni. Et Tom s’y rendra sous l’identité de Dickie…ripley tailor

C’est également sous cette identité qu’il approchera certains personnages et qu’il se rendra, par exemple, à l’opéra, dans un ensemble black tie impécable. On est loin du costume en velours du début et au fur et à mesure du film, on comprend que c’est aussi par mimétisme et par sa connaissance des codes vestimentaires que Tom Ripley parvient à tromper son monde et à incarner 2 personnages (lui-même et Dickie).ripley black tie

ripley 4

Fini la veste en corduroy passe-partout du début du film: Tom passe Noël seul dans un salon et une robe de chambre en soie qui ne sont pas les siens, une paire de sleepers Prince Albert aux pieds.

ripley 6Tom Ripley

En définitive, au-delà d’être un excellent film, Le Talentueux M. Ripley a aussi un intérêt vestimentaire indéniable. Les vêtements sont souvent bien choisis et bien portés. Ils évoluent en même temps que le personnage principal s’enfonce dans ses mensonges et ses contradictions. D’une intrigue plutôt simple au début du film, on passe à quelque chose de plus complexe, à l’image des vêtements de cet antihéros inoubliable.

tom ripley 1

"I always thought it’d be better to be a fake somebody than a real nobody ".

3 Commentaires

Classé dans Réflexions / Sartorial Thoughts

3 réponses à “Le Talentueux M. Ripley (version de 1999)

  1. Don Stefano

    Bonjour,

    C’est un excellent article, et une bonne analyse de l’évolution du personnage, à travers les vêtements.
    Il serai très intéressant pour le compléter, de traiter des vêtements de Jude Law dans ce même film, puis de les comparer avec ceux de Matt Damon (pour un troisième article….).

    Bonne continuation, merci pour votre blog

  2. dl

    Article très intéressant.

    PS: forgerie est un vilain anglicisme

  3. Cela me donne envie de le voir !
    Plein Soleil est aussi très intéressant pour les costumes, j’avais à l’époque pris quelques screenshots : http://redingote.fr/lillustre/plein-soleil/
    A bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s