Archives de Catégorie: Marques / Brands

Herno

herno4 ans après la création de For The Discerning Few et alors que nous approchons de l’hiver à grands pas, il est grand temps – dans tous les sens du terme – de vous présenter le fabricant italien Herno, spécialiste de l’outerwear. Nous avions déjà évoqué cette marque début 2012, au détour des commentaires d’un billet sur Waterville (la marque du fabricant Greentex). Il faut dire que les 2 marques italiennes partagent le même ADN et proposent des produits d’excellentes factures, où la qualité n’a d’égal que le style.Herno 6

Créée au milieu du 20ième siècle, la marque – et fabricant – Herno est le fruit de la collaboration entre Guiseppe Marenzi et sa femme. Le nom fait référence à la rivière Erno qui coule dans la ville de Lesa sur les rives du Lac Majeur où se situent les ateliers. D’après Marenzi, les valeurs de la marque n’ont pas évolué depuis l’origine: un fort attachement à son territoire (terroir?), un vêtement fonctionnel et pas simplement esthétique, le contrôle total des processus de création et de production. Le Made in Italy fait également partie de la tradition véhiculée par Herno depuis près de 65 ans. Seules les down jackets en nylon ne sont pas fabriquées en Italie comme l’indique d’ailleurs bien volontiers la marque sur son site Internet. S’agissant des doudounes et autres produits du même genre, le duvet provient des meilleurs fournisseurs du Périgord en France, de Sibérie ou d’Italie.

Herno s’est d’abord fait connaitre au début de la seconde moitié du 20ième siècle pour ses imperméables pour Homme avant de développer également des modèles Femme.Herno vintage 1Dans les Années 60, parallèlement à son expansion sur le marché européen, le fabricant s’est attaché à la création de manteaux en cachemire et également de modèles « double face » (c’est à dire réversible) sans pour autant délaisser son imperméable originel. S’il est un élément qui tend à démontrer le dynamisme d’Herno et l’intelligence de ses dirigeants, c’est son intérêt pour le marché japonais. En effet, Herno fut l’une des premières maisons à s’intéresser au Japon, dès les Années 70 (ouverture de la première boutique Herno à Osaka en 1971) avant même de s’intéresser aux Etats-Unis, dans les Années 80.Herno vintage 5En plus de développer sa marque propre, Herno-fabricant travaille également auprès de grands noms du prêt-à-porter comme Prada, Ralph Lauren ou Hermès pour ne citer qu’eux.

Loin de s’être endormie sur ses lauriers, la marque italienne a su évoluer et négocier avantageusement le virage des Années 2000 en s’affirmant plus que jamais comme un spécialiste de l’outerwear haut de gamme, aux produits « techniques » et intemporels. Les doudounes, les duffles et les vestes en maille à doublure matelassée amovible sont particulièrement réussis.

Herno, ou une marque qui, en sachant proposer un beau produit, fonctionnel mais pas ringard, stylé mais pas « show off », mérite toute notre estime. Une aventure industrielle familiale comme il en existe encore tant en Italie, où le « Made in… » n’est pas une coquille vide ni un concept fumeux mais un véritable code de conduite.

Aperçu de la collection Automne Hiver 2014/2015

Herno 1

Parka en cachemire et soie

Herno 2

Urban Field jacket

Herno 3Site officiel: http://www.herno.it

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands

(Same) Old adverts from Ralph Lauren

A la manière de ce que nous avions fait avec Tommy Hilfiger (voire notre article « Tommy Hilfiger VS Tommy Hilfiger) voici un petit « rappel » de certaines campagnes de pub de Ralph Lauren allant des années 70 aux années 90.

Ralph Lauren - Spring 1987

Ralph Lauren – Spring 1987

Contrairement à notre article sur T. Hilfiger, pas la peine ici d’opposer Ralph Lauren à Ralph Lauren. En effet, à part les coupes – plus fitées aujourd’hui, on le voit notamment aux têtes d’épaule des costumes  - et les définitions des photos, on peut reconnaître à R.L. une certaine constance s’agissant de l’esprit de ses collections et, par conséquent, de ses publicités.

Ralph Lauren - 1979

Ralph Lauren – 1979

Chaps by Ralph Lauren - 1983

Chaps by Ralph Lauren – 1983

Dungarees by RL 1988

Dungarees by RL 1988

Ralph Lauren - 1988

Ralph Lauren – 1988

Ralph Lauren - 1988 (source: muffyaldrich.com)

Ralph Lauren – 1988 (source: muffyaldrich.com)

Ralph Lauren - 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren – 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren - 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren – 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren - 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren – 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren - 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren – 1988 (muffyaldrich.com)

Ralph Lauren (University Club) - 1991

Ralph Lauren (University Club) – 1991

Ralph Lauren Advert 1994

Ralph Lauren - 1995

Ralph Lauren – 1995

Ralph Lauren - Mid 70s

Ralph Lauren – Mid 70s

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands

Rappel: L’Artisanale du Cachemire à Paris les 15/10 et 16/10

Aujourd’hui – et pour notre 400ième article! – nous vous proposons un gros plan sur un fabricant français spécialisé dans le cachemire (très) haut de gamme. Nous voulons parler de l’Artisanale du Cachemire.

Patrick Ducros

Patrick Ducros, patron de l’Artisanale du Cachemire

Situé à Saint Martial, en plein pays gardois, l’Artisanale du Cachemire est un atelier de fabrication réalisant des pulls en cachemire en sur-mesure. La matière première vient de chèvres de Mongolie et passe ensuite par l’Ecosse pour les opérations de teinture. Qu’il s’agisse de pulls à col roulé , de cardigans avec ou sans manche, de pulls col rond ou col V ou encore de blousons zippés, le tout en cachemire 4 ou 8 fils et avec plus de 80 couleurs à disposition, la production de l’Artisanale est aussi magnifique que confidentielle, même si certaines stars hollywoodiennes se l’arrachent. Mais tant au niveau de la qualité – main, toucher… – que des finitions nous pouvons sans crainte affirmer que nous sommes là face à l’un des plus beaux cachemires du monde.

Certains d’entre-vous ont déjà pu apercevoir certaines pièces provenant de l’Artisanale car quelques commerçants parisiens en proposent. Mais aux prix de 750 € et des délais aussi longs que brumeux, mieux vaut sans aucun doute s’affranchir de ces boutiquiers intermédiaires et passer directement par le fabricant. En effet, les prix proposés par l’Artisanale tournent généralement autour de 350 € / 500 €, ce qui reste très placé pour des produits d’une telle qualité,  « made in France » et de surcroît sur-mesure.

C’est pourquoi nous souhaitons attirer l’attention de nos lecteurs parisiens – et plus généralement de ceux qui habitent loin de Saint Martial - sur le fait que l’Artisanale du Cachemire se déplace à Paris les 15 et 16 octobre, à l’Hôtel Beauchamps situé 24 rue de Ponthieu dans le 8ième arrondissement, de 9h30 à 18h (téléphone: 04 67 81 35 83). Ainsi, outre une présentation des produits, vous pourrez sans aucun doute procéder à des commandes de ces pièces extraordinaires. Une occasion unique de se procurer un cachemire de très grande qualité, sans avoir à se déplacer à l’atelier. Et à quelques semaines des premiers grands froids, avouez que cela tombe plutôt bien!

Voici un petit reportage passé sur M6, très bien réalisé à propos de l’Artisanale du Cachemire:Reportage d’M6 – Artisanale du Cachemire

Hotel Beauchamps

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands

Lander Urquijo Automne Hiver 2015

Voici quelques looks et quelques pièces de la Collection Automne Hiver 2015 de la marque espagnole Lander Urquijo (dont nous avions interviewé le fondateur il y a presque un an).LU FW 2015 3LU FW 2015 6LU FW1415_corbata1 LU FW1415_suit woolLU FW 2015 1 LU FW 2015 4LU FW1415_parkaLU FW1415_jersey virgin woolLU FW1415_fannel cargoLU FW 2015 2LU FW 2015 7LU FW 2015 8

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands

O.Ballou, a study of Neapolitan life

oballou-logo-large

Créée il y a un peu plus d’un an, la marque O.Ballou en est à ses premiers balbutiements mais ses produits nous semblent déjà dignes d’intérêt. En fait d’être italienne, O.Ballou a été créée à Londres par un néo-zélandais du nom de Simon Cato. Ce dernier a toutefois choisi de faire fabriquer ses produits en Italie, à partir de matériaux nobles et chez de petits artisans, et l’on retrouve des vestes et des pulls en cachemire, des polos en piqué de coton, des gilets en maille, le tout sur des coupes à la fois modernes et fluides.

Dès ses premières collections, la marque a réussi à imprimer un style italien qui semble tout droit sorti des ruelles du Quartieri Spagnoli. On quitte ainsi l’élégance italienne flamboyante pour se diriger vers quelque chose de plus sombre. Si O.Ballou devait être un film, elle serait Gomorra, plus que la Grande Bellezza. Le revers de la médaille, en somme.

Pour nos lecteurs anglophones, vous retrouverez ici une interview de Simon Cato sur le site SlamxHype.

Voici quelques silhouettes issues des collections 2014, présentes sur le site de la marque: O.BALLOUoballou16

oballou17Oballou76oballou15oballou26oballou29oballou25oballou2çOballou87

2 Commentaires

Classé dans Marques / Brands