Loafers vs. Mocassins

Aujourd’hui, nous vous proposons un court billet afin de mettre fin – en tout cas chez nos lecteurs – à la confusion qui règne entre ces souliers qu’on appelle tantôt « loafers », tantôt « mocassins ».

Si physiquement – et usuellement – ces modèles de souliers se ressemblent beaucoup, il existe en fait une différence entre les deux; différence qui, une fois identifiée, conduit à ne plus les confondre.

Cette différence se situe au niveau du plateau. Le loafer présente un lac pincé ou éventuellement un bout rapporté ou une empeigne lisse, et tout loafer digne de ce nom comporte un bout dur. A l’inverse, un mocassin présente un plateau jointé et ne comporte généralement pas de bout dur.

Si le loafer et le mocassin sont des chaussures à réserver à un usage plutôt « sport », du fait de leur ligne respective et de leur construction, il est certain qu’un loafer fera toujours plus habillé qu’un mocassin.

Ainsi, et pour illustrer le propos ci-dessus, les Tassel de chez Alden ou encore le modèle Sydney bien connu des amateurs de Crockett & Jones sont bel et bien des loafers alors que le modèle 180 emblématique de chez Weston – encore appelé Janson – est un mocassin (malgré son appellation anglo-saxonne « penny loafer »).

Loafer (lac pincé)

Loafer (lac pincé)

Caulaincourt - Loafer (bout rapporté)

Caulaincourt – Loafer (bout rapporté)

Loafer (lac pincé)

Loafer (lac pincé)

Dimitri Gomez - Penny loafer à lac pincé main

Dimitri Gomez – Penny loafer à lac pincé main

Loafer (lac pincé)

Loafer (lac pincé)

Mocassin (lac jointé)

Mocassin (lac jointé)

Traduction des types de souliers

Alden

Alden

Derby à empeigne lisse – Plain toe derby – Derby liscia

Crockett & Jones

Crockett & Jones

Chukka – Chukka boots – Chukka

Caulaincourt

Caulaincourt

Mocassin à plateau – Penny loafer – Mocassino

Edward Green

Edward Green

Bottine à bride – Jodhpur boots – Stivalette

Caulaincourt

Caulaincourt

Richelieu à bout droit – Cap-toe oxford – Francesina a puntale

Carmina

Carmina

Double boucle – Double monk straps – Monkstrap a due fibbie

Matthew Cookson

Matthew Cookson

Chausson – Slipper – Slipper

Caulaincourt S/S 2012

Voici quelques visuels de la nouvelle collection Club été 2012 de Caulaincourt.

Concernant les modèles dotés d’une semelle brique, Alexis Lafont, le fondateur et designer de la marque parisienne, apporte la précision suivante: « La première de montage est montée et cousue avec la technique dite du bolognais. Ensuite, la trépointe est cousue Blake à la première. Enfin, la plaque de micro cellulaire qui ne peut être cousue en raison du matériau qui la constitue, est collée à la première ainsi qu’à la trépointe. Souvent sur ce type de montage, la trépointe est « fausse », simplement soudée, ce n’est pas le cas sur nos modèles afin de procurer plus de robustesse. »

« En outre, nous avons utilisé deux formes à monter sur ce type de modèle: une forme assez ronde pour le Buck et le Old Wing et une forme arborant plus de bois sur le bout et légèrement plus nerveuse pour le Hopkins. Souvent les formes utilisées pour les modèles de type Buck sont très, très rondes à l’instar de celles employées pour les chaussures de golf. Les nôtres sont arrondies mais plus étroites et donc assez « racées » pour des formes rondes. Cela permet d’éviter avoir un soulier qui aurait un aspect un peu lourd. »