SPECTATOR A/W 2014/2015

SpectatorSpectator is a Korean brand founded in 2010 which offers a new take on military and workwear inspired garments ranging from Outerwear to shoes. Many of the pieces are inspired by classics and feature a great attention to details. For some of its most tailored pieces the brand as worked in collaboration with Tagliatore. As of now, the brand is only available in Korea. Here are some of the pieces from its last collection.Peacoats

Army trainers DB Shirts Sneakers 2 Sneakers 3Spectator2KhakisOuter1Outer2Outer3Pants & LinerPants 2PantsParkaPuffersSuits

 SPECTATOR

Des veines sur les chaussures

Lors de l’achat d’une paire de souliers, il y a de nombreux points sur lesquels il faut être attentif: la forme, la taille, les proportions, l’utilité de tel ou tel modèle, etc. Mais il en est un auquel on ne pense pas assez, nous voulons parler de la présence de veines sur la peau.

Source: Bonne Gueule

Source: Bonne Gueule

Clairement, cela peut parfois arriver et il ne faut pas s’en formaliser pour autant. Une petite veine présente sur la partie basse de la tige ou sur les quartiers arrières ne doit pas être rédhibitoire pour un achat si par ailleurs le cuir est de bonne qualité et que la chaussure est bien conçue. Néanmoins, un chausseur digne de ce nom se doit être vigilant sur ce point et ne peut décemment pas proposer des lots entiers de souliers comportant de gros problèmes de peaux.

artdeseduire.com

Source: artdeseduire.com

De façon générale et outre ce problème, il est vrai qu’il est de plus en plus compliqué de trouver des peaux de 1er choix et c’est pourquoi nous assistons depuis plusieurs années à l’essor des cuirs rectifiés/bookbindés. Les peaux sont abîmées par des veines justement, des piqûres d’insectes, des éraflures, etc. ou sont tout simplement choisies dans les parties creuses des bêtes, contrairement au cuir pleine fleur qui est quant à lui choisi dans la partie supérieure de la peau. Les marques prennent donc le parti de proposer leurs chaussures en cuir rectifié, c’est à dire recouvert d’une laque polyuréthane.

Les grands noms du Luxe avancent leurs pions petit à petit en rachetant tour à tour les tanneries et en se réservant les meilleurs morceaux. Les autres marques n’auront bientôt qu’à se servir parmi le second voire le troisième choix et nous sommes assez pessimistes quant à l’éventualité de trouver encore des souliers en cuir pleine fleur impeccable aux tarifs actuels dans quelques dizaines d’années.

Pour en revenir aux veines, certains faisans vous diront que c’est parfaitement normal, que les cuirs sont « vivants » (sic!) et que ces veines partent avec un coup de teinture ou un bon coup de cirage. C’est complètement faux. La veine fait partie du cuir et elle ne partira pas. A plusieurs centaines d’euros la paire, il convient donc d’être vigilant.

N.B.: il faut cependant veiller à ne pas confondre les veines avec la présence d’éventuels plis déjà formés sur la chaussure, signe qu’elle a déjà été essayée… ainsi qu’avec les « craquelures » que peuvent provoquer certains cirages.