Archives de Tag: Firenze

Tailor’s tips by Vitale Barberis Canonico – Episodes 1 à 4

Vitale Barberis Canonico 1

Vitale Barberis Canonico est un nom que vous avez sans doute déjà aperçu à l’intérieur d’une veste ou sur la lisière d’un tissu. Situé dans le Piémont, c’est l’un des drapiers les plus anciens (depuis 1663!), les plus emblématiques et, encore aujourd’hui, il fournit en étoffes les plus belles maisons, de Caraceni à Milan, en passant par Liverano & Liverano à Florence, Ripense à Rome, Huntsman à Londres ou Cifonelli à Paris, etc.

En ce début de saison 2014/2015, Vitale Barberis Canonico nous propose une série de 12 vidéos particulièrement bien faites, où le Maître Tailleur Giovanni Barberis Organista nous montre les différentes étapes de la création d’un costume en grande-mesure. Ce reportage est réalisé par Gianluca Migliarotti, que nous connaissons déjà comme le réalisateur de l’excellent O’Mast (2011).

Aujourd’hui, nous vous proposons les 4 premières vidéos de cette série: la création du patron, la préparation du tissu pour la coupe, la coupe elle-même et la doublure.

Poster un commentaire

Classé dans Vêtements & accessoires / Clothes & accessories

Inspiration de la semaine – Takahiro Osaki

« L’inspiration de la semaine » est consacrée cette semaine à Takahiro « Taka » Osaki, bras droit d’Antonio Liverano, tailleur florentin depuis 1948. Takahiro s’est installé à Florence à l’âge de 22 ans pour apprendre l’italien. Il a d’abord commencé comme assistant dans un salon de coiffure, avant d’être repéré par Antonio alors qu’il officiait en tant que vendeur dans une boutique située à côté de Liverano & Liverano.

Travailler chez Liverano permet sans doute de s’habiller sans faire de fautes majeures. Et comme nombre des personnalités que nous mettons en avant dans des séries de photos ou à travers des articles, Takahiro fait partie de ceux qui savent porter le costume, la veste et la cravate tout en ayant l’air décontracté – aidé en cela par la coupe particulière de Liverano (voir notre article sur L’arrondi de la veste) - ce qui en fait un parfait ambassadeur du tailleur florentin.

takahiro osaki liverano 2

Crédit: Ethan Newton

takahiro osaki 2

Crédit: Ethan Newton

Crédit: sanstrousers.tumblr.com

Crédit: sanstrousers.tumblr.com


taka osaki 34

Crédit: Ethan Newton

Crédit: Ethan Newton

takahiro osaki liveranotakahiro osaki 76

Crédit: Ethan Newton

Crédit: Ethan Newton

takahiro osaki liverano 4taka osaki

Crédit: Ethan Newton

Crédit: Ethan Newton

takahiro osaki 98takahiro osaki 78takahiro osaki 21takahiro osaki 8Source photos: Google Images + Ethan Newton

2 Commentaires

Classé dans Personnalités / People

Mysterious #menswear icon

Twice a year, during the Pitti Uomo, street style pictures of this #menswear icon come out. Few people know his identity (probably a buyer or an agent), we just know he has a great sense of style and we wouldn’t mind looking this sharp in few decades! Hats off to him!San 1 San 2San 9 San 3San-10 San 4 San 5 San 6 San 7 San 8

Poster un commentaire

Classé dans Personnalités / People

« L’Estate a Firenze » Outfit

* Summer in Florence

florence outfit

Double breasted seersucker jacket: Haversack

Linen shirt: Brian Dales

Navy chinos: Band of Outsiders

Tassel loafer: 8

Pocket square: Bandana red & blue

Belt: Sir Jack’s

Poster un commentaire

Classé dans Vestiaire / Outfits

De l’arrondi de la veste

Aujourd’hui nous voulions mettre le doigt sur un élément important de la coupe d’une veste: son arrondi. Par « arrondi » nous voulons parler de l’aspect général de la veste et des courbes de celle-ci, notamment en ce qui concerne les revers et le bas afin qu’elle forme une sorte d’arc de cercle. Cela sera sans doute plus parlant avec une photo.

Ethan Desu - Liverano

Ethan Desu – Liverano

Bien entendu, une veste moins arrondie que celle-ci peut être réussie et parfaitement valable. Néanmoins, nous trouvons qu’une veste dont les revers sont tracés en ligne droite et dont les pans tombent presque parallèles – à la manière d’un manteau – est moins esthétique. Parfois, c’est tout juste si les deux pans ne se finissent pas en angle droit. Voici un exemple avec une veste du tailleur de Savile Row Anderson & Sheppard et une autre de la ligne PaP de Gieves & Hawkes:anderson & sheppard

gieves-hawkesL’arrondi minimum selon nous tient à celui des 2 pans de devant à partir du bouton du bas, même si nous trouvons magnifiques les revers creusés du tailleurs florentin Liverano qui en a d’ailleurs fait un élément déterminant de sa coupe. L’arrondi des revers et celui du bas de la veste donnent une impression de souplesse, de légèreté voire de décontraction contrairement à des lignes trop droites qui vont donner à la veste un côté rigide voire guindé.liverano

Nous ne sommes donc pas surpris que les coupes en arrondi soient encore l’apanage des tailleurs italiens et de ceux qui s’en inspirent à l’instar de B&Tailor en Corée. En outre, l’avantage de cette coupe est qu’elle renforce l’impression de cintrage ce qui permet d’éviter de trop cintrer la veste. Ethan Desu l’a sans doute compris et la coupe de ses vestes le met particulièrement en valeur comme nous le notions dans un précédent billet. Pas sûr qu’il en aurait été de même avec une veste toute droite même si, et nous l’avons abordé à de nombreuses reprises à travers nos articles, d’autres éléments entrent évidemment en compte dans la réussite d’une veste.

Voici quelques photos illustrant notre propos:ring jacketLa Vera Sartoria NapoletanaLiverano & Liveranolapel 4B&Tailorsciamatlapel 1B&Tailor

3 Commentaires

Classé dans Réflexions / Sartorial Thoughts