Archives de Tag: leather

Vintage Menswear N°7

Septième épisode de notre série d’articles consacrée au Vintage masculin avec, là encore, 3 pièces particulièrement intéressantes: d’abord une varsity jacket des années 30, un manteau croisé Mackinaw de 1943 et enfin une paire de boots des années 30 de la Gendarmerie royale du Canada.

Sports & Leisure: Varsity Jacket – Hercules – 1930’s

Hercules est devenue l’une des marques workwear les plus cotées pendant la première moitié du 20ième siècle, notamment pour ses chemises chambray et ses sur-pantalons. La marque était de fait beaucoup portée par des ouvriers dans l’armement US lors de la Seconde guerre mondiale. Appartenant au groupe SEARS, la marque était également connue pour ses systèmes de chauffage, ses assurances, etc… Bref! Elle touchait vraiment à tout.hercules varsity jacket vintage showroom

Sous le nom Hercules, d’autres types de produits ont été créés comme cette varsity jacket type « letterman » avec son corps en laines, ses manches en cuir de cheval et sa poche poitrine en forme de ballon de football américain. Ce blouson ne comporte cependant pas la fameuse chenille letter; on ne peut donc pas véritablement parler de letterman jacket. Pour plus d’information sur le sujet, vous pouvez consulter notre article traitant des varsity letters.

Military: Mackinaw Jacket – A. Whyman ltd for US Army – 1943

La veste Mackinaw ou jeep jacket est typiquement associée à l’US Army pour laquelle elle a été créée. Sa première version est apparue vers la fin de la Première guerre mondiale, s’inspirant probablement d’un patronage assez courant pour les manteaux de la fin du 19ième/début du 20ième siècle. Son nom « Mackinaw » provient du Détroit de Mackinac (détroit reliant les lacs Huron et Michigan) et ce modèle fut très vite adopté par les bûcherons et les chasseurs de cette région du Nord des Etats-Unis. Entre workwear et military wear, il n’est pas rare que les frontières soient poreuses, tant la solidité et le côté fonctionnel sont des éléments prépondérants pour l’une et l’autre de ces catégories.BRITISH_MADE_MACKINAW_COAT_(WWII) vintage showroom

La première version de la Mackinaw Jacket datant de la Première guerre mondiale a été réadaptée en 1938 et intégrée à l’uniforme d’hiver de l’US Army; elle est désormais réalisée à partir du classique canvas de coton vert et doublée en laine type « blanket ». Plusieurs versions ont ensuite vu le jour: en 1942, la Mackinaw Jacket ne présentait pas de col châle en laine et le dernier modèle sorti en avril 1943 ne comportait pas de ceinture (sans doute en raison des restrictions imposées en tant de guerre).

Tous les Mackinaw n’ont pas été fabriqués aux Etats-Unis. Certains ont été réalisés sous licence au Royaume-Uni. C’est le cas de celui-ci justement; les boutons réalisés en plastique sont un signe de sa fabrication britannique.

Workwear: Riding Boots – Royal Canadian Mounted Police – 1930’sriding boots vintage showroom

Ces bottes à bout droit, aux lacets à la fois fonctionnels pour ceux du devant et décoratifs pour ceux du côté, faisaient partie intégrante de l’uniforme de la Gendarmerie royale du Canada (Royal Canadian Mounted Police), uniforme composé d’un pantalon bleu nuit à galon jaune sur le côté, d’un chapeau type « stetson » à large bord, d’un ceinturon baudrier de cuir appelé Sam Browne et d’une veste sergée rouge. Evidemment, cet uniforme n’était qu’une tenue d’apparat.police montée canada

Ses différents éléments sont antérieurs à la formation de la Gendarmerie royale en 1920, et étaient déjà portés par la Police montée du Nord-Ouest  fondée en 1873. Cette force de police était alors équipée d’un mélange de surplus militaire britannique et d’uniformes de l’US Cavalry. La Gendarmerie royale du Canada a elle même été formée consécutivement à l’association de la Dominion Police et de la Police montée du Nord-Ouest.

Pour la petite histoire, leur statut « royal » leur a été conféré par le Roi Edouard VII pour services rendus lors de la Seconde Guerre des Boers (1899-1902) opposant l’Empire britannique à la République Sud-Africaine du Transvaal.

Souce: Vintage Menswear

Poster un commentaire

Classé dans Histoire / History

Des veines sur les chaussures

Lors de l’achat d’une paire de souliers, il y a de nombreux points sur lesquels il faut être attentif: la forme, la taille, les proportions, l’utilité de tel ou tel modèle, etc. Mais il en est un auquel on ne pense pas assez, nous voulons parler de la présence de veines sur la peau.

Source: Bonne Gueule

Source: Bonne Gueule

Clairement, cela peut parfois arriver et il ne faut pas s’en formaliser pour autant. Une petite veine présente sur la partie basse de la tige ou sur les quartiers arrières ne doit pas être rédhibitoire pour un achat si par ailleurs le cuir est de bonne qualité et que la chaussure est bien conçue. Néanmoins, un chausseur digne de ce nom se doit être vigilant sur ce point et ne peut décemment pas proposer des lots entiers de souliers comportant de gros problèmes de peaux.

artdeseduire.com

Source: artdeseduire.com

De façon générale et outre ce problème, il est vrai qu’il est de plus en plus compliqué de trouver des peaux de 1er choix et c’est pourquoi nous assistons depuis plusieurs années à l’essor des cuirs rectifiés/bookbindés. Les peaux sont abîmées par des veines justement, des piqûres d’insectes, des éraflures, etc. ou sont tout simplement choisies dans les parties creuses des bêtes, contrairement au cuir pleine fleur qui est quant à lui choisi dans la partie supérieure de la peau. Les marques prennent donc le parti de proposer leurs chaussures en cuir rectifié, c’est à dire recouvert d’une laque polyuréthane.

Les grands noms du Luxe avancent leurs pions petit à petit en rachetant tour à tour les tanneries et en se réservant les meilleurs morceaux. Les autres marques n’auront bientôt qu’à se servir parmi le second voire le troisième choix et nous sommes assez pessimistes quant à l’éventualité de trouver encore des souliers en cuir pleine fleur impeccable aux tarifs actuels dans quelques dizaines d’années.

Pour en revenir aux veines, certains faisans vous diront que c’est parfaitement normal, que les cuirs sont « vivants » (sic!) et que ces veines partent avec un coup de teinture ou un bon coup de cirage. C’est complètement faux. La veine fait partie du cuir et elle ne partira pas. A plusieurs centaines d’euros la paire, il convient donc d’être vigilant.

N.B.: il faut cependant veiller à ne pas confondre les veines avec la présence d’éventuels plis déjà formés sur la chaussure, signe qu’elle a déjà été essayée… ainsi qu’avec les « craquelures » que peuvent provoquer certains cirages.

2 Commentaires

Classé dans Souliers / Shoes

Crockett & Jones nouveautés automne-hiver 2014/15

PROFIL-WESTFIELD-NOIR_23 face-barrinton_noir_013 PROFIL-BARRINGTON-NOIR_20 PROFIL-BARRINGTON-MARRON_31 face-barrington_tan_031 PROFIL-OVERTON-VERNI_11 PROFIL-MORGAN-MARRON_40-retouch PROFIL-LOWNDES-MARRON_35 PROFIL-HARTWELL_41 face-hartwell_bordeau-v2_013 PROFIL-CONISTON-NAVY_73 face-coniston-navy_09 PROFIL-CHUKKA-GRIS_55 face-chukka_grise_062 PROFIL-CAMBERLEY-BROWN_56 face-camberley_brown_059

Plus d’informations sur le site de Crockett & Jones.

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands

Interview avec Seo Ilwon, fondateur de The Klaxon

Nous sommes fiers de vous présenter une interview exclusive avec Seo Illwon, fondateur de la marque coréenne de chaussures The Klaxon. Vous pouvez consulter notre premier article à propos de la marque en question.

English version.Seo Ilwon

FTDF: Pourriez-vous nous présenter votre parcours personnel ?

Seo Ilwon: J’ai commencé ma carrière en tant que merchandiser menswear en 2004. Mais j’ai toujours été intéressé par les chaussures et l’idée de créer ma propre marque est devenue de plus en plus évidente pour moi. C’est lorsque j’ai eu 30 ans que je me suis décidé à passer le pas.vestadbrown1

FTDF: Comment avez-vous mis au point le concept The Klaxon ? Comment le définiriez-vous ?

Seo Ilwon: Avec The Klaxon, nous avons créé les chaussures que nous voulions nous même porter. Il ne s’agit pas de plaire à tout le monde: il n’y a aucun modèle que nous n’aimons pas au sein de nos collections. L’aspect « pratique » de nos produits entre en ligne de compte.vestadbeige3

Par exemple, nous préférons utiliser des semelles en gomme sur la plupart de nos modèles plutôt que les traditionnelles semelles en cuir, par soucis de confort. Le design de nos chaussures est également important mais nous ne faisons pas de compromis quant au choix des matériaux que nous utilisons. Fabriquer un produit de qualité est fondamental pour nous.7_4

FTDF: Où puisez-vous l’inspiration lorsque vous créez un nouveau modèle (on pense notamment à votre Falconry Mouton Boots) ? Vous appuyez-vous sur des archives ?

Seo Ilwon: Nous sommes sans cesse en train de développer de nouvelles idées, et ce chaque saison. Quand nous avons commencé à développer la Mouton Boot, nous avions simplement pour but de créer une bonne chaussure d’hiver pour nous protéger de la neige et du froid que nous connaissons en Corée à cette saison.falconry the klaxon 1

Après avoir jeté quelques idées sur le papier, nous nous sommes souvenus d’un ancien modèle de bottes que nos pères portaient lors de leurs parties de chasse hivernale. C’est essentiellement de là que proviennent les Mouton Boots.FALCONRY-SUEDE

falconry ver 02Clairement, la plupart de nos chaussures s’inspirent de notre lifestyle.

FTDF: Vous inspirez-vous d’autres marques de chaussures ?

Seo Ilwon: Aucune en particulier. Nous essayons de nous concentrer sur le produit et de proposer quelque chose de différent.pallasbootsgcxldarkbrown3

Nous voulons autant que possible que nos chaussures ne ressemblent pas à ce qui a déjà été fait. Si nous sentons qu’un modèle est trop similaire, nous l’abandonnons tout simplement.7_6

FTDF: Quels matériaux utilisez-vous ?

Seo Ilwon: Nous utilisons des semelles Dainite et Vibram. S’agissant des peausseries, nos cuirs proviennent de chez Horween (fournisseur ancestral d’Alden, ndlr) et Charles Stead.horween

Pour la prochaine saison, nous prévoyons d’utiliser des blocs talons en gomme de chez Cat’s Paw.Cat's Paw

FTDF: D’où provient cette affection particulière pour la semelle VIBRAM MONTA G.BLOCK ECO STEP ?

Seo Ilwon: C’est un modèle classique de semelle mais nous aimons particulièrement sa couleur et son « motif ». Nous ne sommes pas non plus insensibles au fait qu’elle soit réalisée en gomme recyclée.vibram

FTDF: Quel est l’homme, le client « The Klaxon » ?

Seo Ilwon: A lazy awesome guy!Seo Ilwon 2

FTDF: Le mode masculine coréenne connait un essor impressionnant. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Seo Ilwon: Les Coréens ont un goût prononcé pour la mode et la mode masculine évolue particulièrement rapidement, notamment grâce à Internet. Mais le marché n’est pas encore mature. Les hommes commencent tout juste à s’intéresser à leur style personnel plutôt que de suivre aveuglement les dernières tendances. A titre personnel, je crois que la Corée du Sud sera bientôt l’un des marchés les plus attractifs au monde concernant la mode.7_1

FTDF: Nous savons que vous visez à exporter The Klaxon  à l’étranger. Dans quels pays peut-on désormais trouver la marque ?

Seo Ilwon: The Klaxon possède plusieurs retailers en Angleterre, en Espagne, en Chine, à Hong-Kong et bien sûr en Corée.7_3

FTDF: Où voyez-vous The Klaxon dans 5 ans ?

Seo Ilwon: Dans 5 ans, j’espère que nous continuerons à fabriquer des produits dont nous sommes fiers et que nos chaussures seront disponibles dans un grand nombre de pays.the klaxon team

Nous remercions la marque The Klaxon et particulièrement Seo Ilwon, de s’être prêté au jeu de l’interview. Paris, 2014.

1 commentaire

Classé dans Interviews exclusives

Les blousons MKI

Aujourd’hui, nous vous proposons un gros plan sur la marque britannique MKI et plus particulièrement sur sa collection de blousons. La boutique MKI Miyuki-Zoku a été fondée à Leeds en 2010 par Vik Tailor et propose des marques de designers, des collaborations mais également ses propres produits, à des prix intéressants.1

Le nom « Miyuki-Zoku » vient du nom d’un groupe de jeunes japonais qui, les premiers, ont adopté le look « Ivy League » en 1964. Ce nom vient de la rue Miyuki, situé dans le quartier de Ginza à Tokyo, où le groupe avait ses habitudes, le mot « zoku » signifiant « sous-culture » ou « groupe ». Les « Miyuki-Zoku » étaient pour la plupart des adolescents, filles et garçons mélangés, et on a compté jusqu’à 700 membres lors de l’apogée de cette tendance au Japon.2

Pour en revenir au sujet qui nous intéresse, MKI propose également une boutique en ligne où l’on trouve ses fameux blousons. On sait tous qu’il est difficile de trouver des blousons bien coupés, dans de belles matières et à des prix abordables. Or si MKI propose toute une série de vêtements et autres accessoires, nous retenons particulièrement sa collection de blousons.

En effet, qu’il s’agisse de blousons en laine, en twill de coton, de ses varsity jackets – manches en cuir/corps en laine – ou de ses « perfectos », MKI développe des modèles remarquables, à des prix situés généralement sous les 200 € (frais de port compris). Outre les patronages réussis, les finitions sont également excellentes: la plupart des modèles sont dotés de zip double curseur – détail d’importance tant pour le look que pour le confort -, les blousons boutonnés comportent des boutons rapprochés sur le bas afin de laisser un ou deux boutons ouverts, les bords-côtés sont de qualité, serrés et pas lâches comme ceux que l’on trouve généralement, même à des prix plus élevés, et les coupes raviront les petits gabarits, qui se trouvent généralement déconfits avec des blousons Taille S aux manches et au corps bien trop longs.

La collection MKI n’est en rien révolutionnaire et on ne peut pas parler, en la voyant, de « créativité débridée ». Mais comme nous avons eu maintes fois l’occasion de l’écrire ici, la créativité n’est en rien pertinente dès lors que les produits proposés se retrouvent peu pratiques à porter et de qualité douteuse. Ce n’est pas le cas des produits MKI et cela méritait d’être souligné tant il est compliqué de trouver de bons basiques à des prix convenables.

Voici une petite sélection de blousons MKI:

navy wool basic jacketburgundy varisty jacketburgundy varsity jacket detailma1-blk-(1)ma1-twill de cotonSuede Bikervarsity jacketcv-gry-(5)

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands