Archives de Tag: leather

Interview avec Seo Ilwon, fondateur de The Klaxon

Nous sommes fiers de vous présenter une interview exclusive avec Seo Illwon, fondateur de la marque coréenne de chaussures The Klaxon. Vous pouvez consulter notre premier article à propos de la marque en question.

English version.Seo Ilwon

FTDF: Pourriez-vous nous présenter votre parcours personnel ?

Seo Ilwon: J’ai commencé ma carrière en tant que merchandiser menswear en 2004. Mais j’ai toujours été intéressé par les chaussures et l’idée de créer ma propre marque est devenue de plus en plus évidente pour moi. C’est lorsque j’ai eu 30 ans que je me suis décidé à passer le pas.vestadbrown1

FTDF: Comment avez-vous mis au point le concept The Klaxon ? Comment le définiriez-vous ?

Seo Ilwon: Avec The Klaxon, nous avons créé les chaussures que nous voulions nous même porter. Il ne s’agit pas de plaire à tout le monde: il n’y a aucun modèle que nous n’aimons pas au sein de nos collections. L’aspect "pratique" de nos produits entre en ligne de compte.vestadbeige3

Par exemple, nous préférons utiliser des semelles en gomme sur la plupart de nos modèles plutôt que les traditionnelles semelles en cuir, par soucis de confort. Le design de nos chaussures est également important mais nous ne faisons pas de compromis quant au choix des matériaux que nous utilisons. Fabriquer un produit de qualité est fondamental pour nous.7_4

FTDF: Où puisez-vous l’inspiration lorsque vous créez un nouveau modèle (on pense notamment à votre Falconry Mouton Boots) ? Vous appuyez-vous sur des archives ?

Seo Ilwon: Nous sommes sans cesse en train de développer de nouvelles idées, et ce chaque saison. Quand nous avons commencé à développer la Mouton Boot, nous avions simplement pour but de créer une bonne chaussure d’hiver pour nous protéger de la neige et du froid que nous connaissons en Corée à cette saison.falconry the klaxon 1

Après avoir jeté quelques idées sur le papier, nous nous sommes souvenus d’un ancien modèle de bottes que nos pères portaient lors de leurs parties de chasse hivernale. C’est essentiellement de là que proviennent les Mouton Boots.FALCONRY-SUEDE

falconry ver 02Clairement, la plupart de nos chaussures s’inspirent de notre lifestyle.

FTDF: Vous inspirez-vous d’autres marques de chaussures ?

Seo Ilwon: Aucune en particulier. Nous essayons de nous concentrer sur le produit et de proposer quelque chose de différent.pallasbootsgcxldarkbrown3

Nous voulons autant que possible que nos chaussures ne ressemblent pas à ce qui a déjà été fait. Si nous sentons qu’un modèle est trop similaire, nous l’abandonnons tout simplement.7_6

FTDF: Quels matériaux utilisez-vous ?

Seo Ilwon: Nous utilisons des semelles Dainite et Vibram. S’agissant des peausseries, nos cuirs proviennent de chez Horween (fournisseur ancestral d’Alden, ndlr) et Charles Stead.horween

Pour la prochaine saison, nous prévoyons d’utiliser des blocs talons en gomme de chez Cat’s Paw.Cat's Paw

FTDF: D’où provient cette affection particulière pour la semelle VIBRAM MONTA G.BLOCK ECO STEP ?

Seo Ilwon: C’est un modèle classique de semelle mais nous aimons particulièrement sa couleur et son "motif". Nous ne sommes pas non plus insensibles au fait qu’elle soit réalisée en gomme recyclée.vibram

FTDF: Quel est l’homme, le client "The Klaxon" ?

Seo Ilwon: A lazy awesome guy!Seo Ilwon 2

FTDF: Le mode masculine coréenne connait un essor impressionnant. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Seo Ilwon: Les Coréens ont un goût prononcé pour la mode et la mode masculine évolue particulièrement rapidement, notamment grâce à Internet. Mais le marché n’est pas encore mature. Les hommes commencent tout juste à s’intéresser à leur style personnel plutôt que de suivre aveuglement les dernières tendances. A titre personnel, je crois que la Corée du Sud sera bientôt l’un des marchés les plus attractifs au monde concernant la mode.7_1

FTDF: Nous savons que vous visez à exporter The Klaxon  à l’étranger. Dans quels pays peut-on désormais trouver la marque ?

Seo Ilwon: The Klaxon possède plusieurs retailers en Angleterre, en Espagne, en Chine, à Hong-Kong et bien sûr en Corée.7_3

FTDF: Où voyez-vous The Klaxon dans 5 ans ?

Seo Ilwon: Dans 5 ans, j’espère que nous continuerons à fabriquer des produits dont nous sommes fiers et que nos chaussures seront disponibles dans un grand nombre de pays.the klaxon team

Nous remercions la marque The Klaxon et particulièrement Seo Ilwon, de s’être prêté au jeu de l’interview. Paris, 2014.

1 commentaire

Classé dans Interviews exclusives

Les blousons MKI

Aujourd’hui, nous vous proposons un gros plan sur la marque britannique MKI et plus particulièrement sur sa collection de blousons. La boutique MKI Miyuki-Zoku a été fondée à Leeds en 2010 par Vik Tailor et propose des marques de designers, des collaborations mais également ses propres produits, à des prix intéressants.1

Le nom "Miyuki-Zoku" vient du nom d’un groupe de jeunes japonais qui, les premiers, ont adopté le look "Ivy League" en 1964. Ce nom vient de la rue Miyuki, situé dans le quartier de Ginza à Tokyo, où le groupe avait ses habitudes, le mot "zoku" signifiant "sous-culture" ou "groupe". Les "Miyuki-Zoku" étaient pour la plupart des adolescents, filles et garçons mélangés, et on a compté jusqu’à 700 membres lors de l’apogée de cette tendance au Japon.2

Pour en revenir au sujet qui nous intéresse, MKI propose également une boutique en ligne où l’on trouve ses fameux blousons. On sait tous qu’il est difficile de trouver des blousons bien coupés, dans de belles matières et à des prix abordables. Or si MKI propose toute une série de vêtements et autres accessoires, nous retenons particulièrement sa collection de blousons.

En effet, qu’il s’agisse de blousons en laine, en twill de coton, de ses varsity jackets – manches en cuir/corps en laine – ou de ses "perfectos", MKI développe des modèles remarquables, à des prix situés généralement sous les 200 € (frais de port compris). Outre les patronages réussis, les finitions sont également excellentes: la plupart des modèles sont dotés de zip double curseur – détail d’importance tant pour le look que pour le confort -, les blousons boutonnés comportent des boutons rapprochés sur le bas afin de laisser un ou deux boutons ouverts, les bords-côtés sont de qualité, serrés et pas lâches comme ceux que l’on trouve généralement, même à des prix plus élevés, et les coupes raviront les petits gabarits, qui se trouvent généralement déconfits avec des blousons Taille S aux manches et au corps bien trop longs.

La collection MKI n’est en rien révolutionnaire et on ne peut pas parler, en la voyant, de "créativité débridée". Mais comme nous avons eu maintes fois l’occasion de l’écrire ici, la créativité n’est en rien pertinente dès lors que les produits proposés se retrouvent peu pratiques à porter et de qualité douteuse. Ce n’est pas le cas des produits MKI et cela méritait d’être souligné tant il est compliqué de trouver de bons basiques à des prix convenables.

Voici une petite sélection de blousons MKI:

navy wool basic jacketburgundy varisty jacketburgundy varsity jacket detailma1-blk-(1)ma1-twill de cotonSuede Bikervarsity jacketcv-gry-(5)

Poster un commentaire

Classé dans Marques / Brands

Prof. d’Histoire/Géo Outfit

outfit#3

Fairisle Pullover: Drake’s

Button down oxford shirt: Brooks Brothers

Corduroy pants: Boglioli

Leather clutch: Mannequin

Shoes: Michael by Paraboot

1 commentaire

Classé dans Vestiaire / Outfits

Caulaincourt Printemps/Été 2013

Malgré la météo tout à fait exécrable qui sévit sur la capitale depuis maintenant trop longtemps, Caulaincourt nous présente en images sa nouvelle collection Printemps/Été 2013. Ambitieuse et colorée, osons espérer qu’elle nous apporte un petit peu de soleil !
Caulaincourt 3 Caulaincourt 4 Caulaincourt 5 Caulaincourt 6 Caulaincourt 7 Caulaincourt 8 Carton tricolore Carlton bicolore WB Gaspard VV bleu Gaspard VV chocolat Frange Sample Chomel Anis Chomel vieux rose Dexter VV chocolat Jane cuir Time Bandit Navy Time Bandit Ecureuil Pink Orange Mecanic Ocean Eleven Navy Ocean Eleven Cacao Ocean Eleven Blue Jeans Ocean Eleven Cognac Norton Cyclope SL été Brown Pandore Noir White Noir Armstrong Noir One cut 1773 Noir Marechal noirSource: Caulaincourt

1 commentaire

Classé dans Marques / Brands

5 raisons d’aimer les Hipsters

Phénomènes de mode bien connus des grandes villes, les Hipsters sont souvent raillés, décriés, critiqués, notamment par les lieutenants de l’élégance dite "classique". Pour ceux qui ne connaitraient pas ce terme, nous les renvoyons vers la définition – forcément- imprécise mais éclairante qu’en fait Wikipedia.

Il est vrai que, comme toute personne appartenant à une mode, le hipster peut s’avérer ridicule sous certains aspects; les "total looks", quels qu’ils soient, sont souvent compliqués à porter.

Néanmoins, et comme à notre habitude, nous allons tenter de sortir des lieux communs et des critiques justifiées mais faciles à l’encontre du hipster, et nous faire les avocats du Diable en vous donnant 5 raisons d’aimer les Hipsters. Comme autant d’éléments sur lesquels ils ne se sont pas trompés et qu’il est intéressant de conserver pour découvrir et améliorer son propre style…qui ne sera pas celui des Hipsters. Forcément.

Raison N°5 – Il découvre les tendances avant les autres

Le hipster passe bien souvent du temps à dénicher les designers, français ou étrangers, et les vêtements qui ne seront à la mode que dans 2 ou 3 saisons; le truc étant de ne pas se tromper de designer – et de produits – mais surtout d’acquérir des pièces intemporelles. Peu importe qu’elles (re)deviennent à la mode dans quelques années…

Raison N°4 – Il sait qu’il y a de la place entre le business suit et le jogging

Contrairement à beaucoup de citadins qui, une fois le week-end venu, relèguent leur costume – sans doute en vrac sur le dossier d’une chaise – pour passer leur plus beau jogging et sweat-shirt, le hipster a compris qu’il existait des vêtements casual confortables et assez élégants. Ainsi, le hipster mélange des éléments formels comme une veste ou une cravate à une paire de Red Wings et à un pantalon à poches cargo. Ca n’est pas forcément très classique mais cela permet au moins de sortir du style "gentleman farmer" qui ne va pas à tout le monde, loin de là.lbm1911 style

Raison N°3 – Il sait où sont fabriqués les vêtements

Certaines marques, certains produits plaisent aux hipsters, plus que d’autres. Pourquoi ? Leur lieu de fabrication. Le hipster sait si tel ou tel pull, telle ou telle paire de chaussures sont fabriqués aux Etats-Unis, en Italie, en France, en Ecosse ou au Japon…ou dans une destination exotique. Ainsi, des marques comme New Balance, Alden ou encore Pendleton sont très cotées au sein de la communauté hipster. Les non initiés peuvent connaitre plus facilement les marques qui respectent encore les traditions et leur histoire respective, tant il est difficile de démêler le vrai du faux en matière de fabrication. Pour nous autres Français, le principe est le suivant: Rien est fabriqué en France (même quand on vous assène le contraire à longueur de campagnes promotionnelles). Le reste, c’est l’exception.pendleton shirt made in usa

Raison N°2 – Il respecte le Barbour de son grand-père et connait l’Histoire des vêtements

Un trait particulier aux hipsters, souvent moqués, est leur tendance à porter des vêtements vintage trouvés en friperie ou encore récupérés dans le grenier de leur grand-père. Ainsi il n’est pas rare de voir des hipsters arborés un vieux Barbour huilé avec une paire de Vans Made in USA. Ils ont aussi participé à la résurgence du vêtement de travail – américain mais aussi français – ou du vêtement militaire. Nous trouvons cela plutôt salvateur. En effet, nombre de marques réinventent blousons et autres vestes inspirés de ces types de vêtements, sans que jamais les clients ne connaissent l’histoire de ces modèles et leur origine. Et contrairement à beaucoup d’autres, le hipster respecte la dimension historique du vêtement, en prenant toutefois le risque de ressembler à un bûcheron ou à un ouvrier américain des années 50…

Raison N°1 – Il porte des vêtements ajustés… c’est à dire "à sa taille"

Contrairement à d’autres modes mais aussi à une "élégance" intemporelle d’outre Manche, le hipster a compris l’importance de porter des vêtements à sa taille. Certes, le cliché du hipster voudrait qu’il porte des chemisettes à manches retroussées ou des jeans skinny aux bas retroussés au-dessus des chevilles. C’est assez injuste et la plupart des hipsters portent en fait des jeans s’arrêtant juste au-dessus des chaussures, des chemises aux manches longues ajustées et des vestes aux têtes d’épaule plutôt étroites (rien à voir avec la tendance grotesque des vestes ultra-courtes). Si vous êtes contre les vêtements ajustés – traduction: ajustés à votre taille – et partisans des têtes d’épaule trop longues ou des pantalons d’hidalgo qui s’écrasent sur vos chaussures, nous ne pouvons pas faire grand chose pour vous…

Article librement inspiré par le magazine en ligne Complex.com

5 Commentaires

Classé dans Réflexions / Sartorial Thoughts