Pitti vs. Pitti

Nouvelle session du Pitti, nouveaux clichés qui fleurissent sur les blogs et diverses plateformes et l’occasion pour nous de proposer une comparaison entre ce Pitti et le Pitti de juin 2012.

En l’espace de 3 ans, dans un monde de la mode qu’on décrit souvent comme changeant, on constate que les tendances présentes parmi les visiteurs du Pitti Uomo sont à peu près les mêmes, à l’image de ses figures de proue au style constant : Ignatius Joseph, Nick Wooster ou encore Lino Ieluzzi. Cela a quelque chose de rassurant, le menswear contrairement à son pendant féminin étant davantage fait de tendances lourdes et d’évolutions lentes.

Alors bien sur, les tenues sont parfois un peu trop colorées et accessoirisées ou les pantalons un peu trop courts. Il n’empêche que l’ambiance y-est toujours bon enfant – bien plus que dans d’autres salons – et qu’il est sans aucun doute plus intéressant de se rendre sur place que de visionner ces photos qui n’apportent plus grand chose en termes d’inspiration à ceux qui se passionnent pour le menswear depuis quelques années.

guerreisms2 2012

2012

FWD 2015

2015

street-fsn 2012

Ignatius Joseph – 2012

pitti 2015 gq

Ignatius Joseph – 2015

pitti 2012 4

2012

gq 2 pitti 2015

2015

nick wooster 2012

Nick Wooster – 2012

Nick Wooster FWD 2015

Nick Wooster – 2015

pittigq35tommy-ton 2012

2012

FWD 2015 1

2015

lino 2012 ss

Lino Ieluzzi – 2012

Lino pitti 2015 ss

Lino Ieluzzi – 2015

KW MOON

2012

gq 1 Pitti 2015

2015

Pitti Uomo 83

Comme certains d’entre vous le savent déjà nous nous sommes récemment rendus à Florence à l’occasion du Pitti Uomo.

Il y a quelques enseignements à tirer de cette session du salon le plus sérieux concernant l’habillement masculin.

Voyageur & Tote Bag Mannequin

Le premier, sans doute le plus rassurant, est que malgré la crise assez violente qui touche le secteur depuis maintenant plusieurs saisons, il y a toujours des fabricants et des marques qui s’efforcent de continuer à faire de vrais beaux produits, chose que l’on a parfois tendance à oublier lorsque l’on se promène toute l’année à Paris, capitale de la France et du Faux Luxe.

Le deuxième est que le Pitti permet d’illustrer de manière édifiante à quel point le streetstyle a un impact sur le business actuel. En effet, les photographes pour divers blogs et magazines n’ont jamais été aussi présents qu’à cette édition, et même si seulement une infime quantité de photos ressort à la surface, il est difficile de marcher dix mètres sur le salon sans se faire tirer dessus. Certains professionnels essaient bien évidemment de tirer parti de ce phénomène qui constitue d’une certaine manière une communication à moindre frais. Néanmoins, cela a aussi pour conséquence que certaines personnes, dans l’espoir de se faire remarquer, s’habillent (délibérément) de manière improbable. Ils n’ont sans doute pas pris conscience du fait que le streetstyle est en partie une arnaque, car 90% des sujets que l’on voit apparaître en photos sur les supports relayant cet évènement, sont soit des incontournables  tels que Nick Wooster ou Luca Rubinacci ou de personnes qui sont tout simplement des amis ou connaissances des photographes en question. Dès lors, l’authenticité du streetstyle qui se voulait être sa genèse  en prend un sacré coup. C’est d’ailleurs pourquoi, on essaie de vous faire croire à l’émergence de tendances inexistantes telles que le port du châle ou celui du chapeau de femme alors que seuls trois disciples de Robert Rabensteiner en portaient sur le salon.

Voici néanmoins une petite sélection de photos illustrant cette édition.

The Armoury Beyond Fabric YK Pitti Pitti2 Mode Hunter Pitti Selectism Billionaire.com AB2 L'eleganza IJ AL A.S Tommy Ton Akamine Four PINS Dress Like A Four Pins Four Pins Lino Ieluzzi/Gianni Fontana Four Pins 2 Four Pins 3 Gian Luca Bocache Tommy Ton GQ Permanent Style Tommy Ton GQ Ricci Lino Rubinacci Tommy Ton GQ STREETFSN Tommy Ton GQ2 Tommy Ton GQ3 Valentino Ricci Four Pins Click on the picture to get the source.

Inspiration de la semaine – Gianpaolo Alliata

Suite à nos précédentes inspirations, qui permettent de présenter succinctement des personnalités du monde du style masculin que vous pouvez croiser fréquemment au sein des blogs de « street style », voici cette semaine quelques clichés de Gianpaolo Alliata.

Ce dernier est le directeur de la boutique Al Bazar à Milan, dont le propriétaire est le fameux Lino Ieluzzi. Si Lino adopte un style que certains trouvent clinquant voire inélégant, M.Alliata a quant à lui un style – généralement – plus discret.

Au risque de nous répéter, il ne s’agit pas d’élever le personnage au rang d’icône mais force est de constater que cet homme parait très à l’aise dans ses vêtements. C’est, selon nous, LA qualité fondamentale pour s’approcher de l’élégance.

Source: Google Images

Pitti Uomo 82 – S/S 2012

Il y a 2 semaines, nous nous sommes rendus à Florence pour la 82ème édition du Pitti Uomo, salon « menswear » le plus pertinent.

Nous étions là-bas pour des raisons professionnelles donc nous n’avons pas pris tellement de photos; certains sont nettement plus doués que nous dans ce domaine. Dès lors, voici quelques tenues – parmi d’autres – que nous avons pu croiser à Florence, sous les 40°C ambiants.

Nous savons que les « looks » du Pitti ont généralement tendance à agacer les défenseurs de l’élégance classique. Si nous sommes parfois peu emballés par certains styles, il est tout de même agréable de se trouver au milieu de gens très détendus, qui se respectent et ne se jaugent pas.

Cela change de Paris et de ses hommes toujours prompts à critiquer et si sûrs de leur mauvais goût.