Herno

herno4 ans après la création de For The Discerning Few et alors que nous approchons de l’hiver à grands pas, il est grand temps – dans tous les sens du terme – de vous présenter le fabricant italien Herno, spécialiste de l’outerwear. Nous avions déjà évoqué cette marque début 2012, au détour des commentaires d’un billet sur Waterville (la marque du fabricant Greentex). Il faut dire que les 2 marques italiennes partagent le même ADN et proposent des produits d’excellentes factures, où la qualité n’a d’égal que le style.Herno 6

Créée au milieu du 20ième siècle, la marque – et fabricant – Herno est le fruit de la collaboration entre Guiseppe Marenzi et sa femme. Le nom fait référence à la rivière Erno qui coule dans la ville de Lesa sur les rives du Lac Majeur où se situent les ateliers. D’après Marenzi, les valeurs de la marque n’ont pas évolué depuis l’origine: un fort attachement à son territoire (terroir?), un vêtement fonctionnel et pas simplement esthétique, le contrôle total des processus de création et de production. Le Made in Italy fait également partie de la tradition véhiculée par Herno depuis près de 65 ans. Seules les down jackets en nylon ne sont pas fabriquées en Italie comme l’indique d’ailleurs bien volontiers la marque sur son site Internet. S’agissant des doudounes et autres produits du même genre, le duvet provient des meilleurs fournisseurs du Périgord en France, de Sibérie ou d’Italie.

Herno s’est d’abord fait connaitre au début de la seconde moitié du 20ième siècle pour ses imperméables pour Homme avant de développer également des modèles Femme.Herno vintage 1Dans les Années 60, parallèlement à son expansion sur le marché européen, le fabricant s’est attaché à la création de manteaux en cachemire et également de modèles « double face » (c’est à dire réversible) sans pour autant délaisser son imperméable originel. S’il est un élément qui tend à démontrer le dynamisme d’Herno et l’intelligence de ses dirigeants, c’est son intérêt pour le marché japonais. En effet, Herno fut l’une des premières maisons à s’intéresser au Japon, dès les Années 70 (ouverture de la première boutique Herno à Osaka en 1971) avant même de s’intéresser aux Etats-Unis, dans les Années 80.Herno vintage 5En plus de développer sa marque propre, Herno-fabricant travaille également auprès de grands noms du prêt-à-porter comme Prada, Ralph Lauren ou Hermès pour ne citer qu’eux.

Loin de s’être endormie sur ses lauriers, la marque italienne a su évoluer et négocier avantageusement le virage des Années 2000 en s’affirmant plus que jamais comme un spécialiste de l’outerwear haut de gamme, aux produits « techniques » et intemporels. Les doudounes, les duffles et les vestes en maille à doublure matelassée amovible sont particulièrement réussis.

Herno, ou une marque qui, en sachant proposer un beau produit, fonctionnel mais pas ringard, stylé mais pas « show off », mérite toute notre estime. Une aventure industrielle familiale comme il en existe encore tant en Italie, où le « Made in… » n’est pas une coquille vide ni un concept fumeux mais un véritable code de conduite.

Aperçu de la collection Automne Hiver 2014/2015

Herno 1

Parka en cachemire et soie

Herno 2

Urban Field jacket

Herno 3Site officiel: http://www.herno.it

Tailor’s tips by Vitale Barberis Canonico – Episodes 1 à 4

Vitale Barberis Canonico 1

Vitale Barberis Canonico est un nom que vous avez sans doute déjà aperçu à l’intérieur d’une veste ou sur la lisière d’un tissu. Situé dans le Piémont, c’est l’un des drapiers les plus anciens (depuis 1663!), les plus emblématiques et, encore aujourd’hui, il fournit en étoffes les plus belles maisons, de Caraceni à Milan, en passant par Liverano & Liverano à Florence, Ripense à Rome, Huntsman à Londres ou Cifonelli à Paris, etc.

En ce début de saison 2014/2015, Vitale Barberis Canonico nous propose une série de 12 vidéos particulièrement bien faites, où le Maître Tailleur Giovanni Barberis Organista nous montre les différentes étapes de la création d’un costume en grande-mesure. Ce reportage est réalisé par Gianluca Migliarotti, que nous connaissons déjà comme le réalisateur de l’excellent O’Mast (2011).

Aujourd’hui, nous vous proposons les 4 premières vidéos de cette série: la création du patron, la préparation du tissu pour la coupe, la coupe elle-même et la doublure.