Tailor’s Tips By Vitale Barberis Canonico – Episodes 10 à 12

Suite et fin de la série « Tailor’s Tips » mise en ligne par Vitale Barberis Canonico. Vous trouverez trois vidéos consacrées aux boutonnières et boutons, aux pantalons ainsi qu’une vidéo intitulée « Memory of Tailoring ».

Voici également notre premier article et notre second article consacrés à cette excellente initiative de Gianluca Migliarotti et de V. Barberis Canonico.

Lexique des tissus – part. 1

Nous avions déjà répertorié les principaux motifs que l’on est amené à trouver sur des tissus – notamment pour un costume – mais en ce 27 octobre, nous vous proposons un petit récapitulatif des différents tissus que vous pouvez rencontrer chez votre tailleur ou sur les étiquettes de vêtement en PàP.

Leurs dénominations font souvent l’objet de confusion – notamment de la part de professionnels – et ils nous semblaient bon de rappeler leur définition exacte.

Plutôt que de tenter d’organiser un classement arbitraire, notre lexique se fera simplement par ordre alphabétique, et comportera vraisemblablement 3 parties. Pour la première partie, nous irons de la lettre A jusqu’à la lettre J. Mais avant tout, voici les 3 armures fondamentales: la Toile, le Sergé et le Satin.

armures fondamentales

Les 3 armures fondamentales

La Toile: c’est l’armure la plus simple et la plus solide. Le fil de trame passe alternativement au-dessus puis au-dessous des fils de chaîne, et ce modèle est répété tout au long de la pièce. Exemple: vichy, flanelle, popeline…

Le Sergé: le fil de trame passe alternativement au-dessus et au-dessous de deux fils de chaîne, avec décochement d’un fil à chaque duite – fil de trame. On reconnait cette armure à la diagonale qu’elle forme sur une face du tissu, de gauche à droite ou de droite à gauche et forme un angle de 45° le plus souvent. Exemple de sergé: denim, gabardine, serge, twill…

Le Satin: c’est l’armure la moins résistante des trois. Le fil de trame – duite – passe au-dessus d’au-moins 4 fils de chaîne (ou l’inverse). Cela donne cet aspect brillant et lisse sur l’une des faces du tissu. Exemple: satin duchesse, moleskine…


Acétate: il s’agit d’une fibre artificielle fabriquée à partir de cellulose dérivée de linters de coton et/ou de pulpe de bois. Les tissus d’acétate sont souples, résistants, infroissables et sèchent rapidement. On le trouve souvent pour des doublures.

Bayadère: tissu présentant de larges rayures multicolores dans le sens de la longueur.

Bedford Cord : il désigne un tissu semblable à un velours à côtes fines. Idéal pour un pantalon.

Bedford-Holland-Sherry

Boutonné: tissu présentant des petits amas de fibres de couleurs (boutons) répartis sur sa surface (exemple: donegal tweed).

Caviar: ou bird’s eye en anglais, ce tissu présente une succession de motifs ressemblant effectivement à du caviar. Idéal pour un costume.

caviar style forum

Chameau (poil de): poil issu du chameau de bactriane, venant de Mongolie. Souvent mélangé à de la laine (du fait de son prix élevé), il est utilisé pour réaliser des tissus très chauds et très chers, ayant l’avantage d’être très légers. Idéal pour une veste sport ou un manteau.

 – Donegal Tweed: tissu de laine cardée à boutons. Originaire d’Irlande, la chaîne est blanche ou colorée, la trame à boutons soit ton sur ton, soit colorés. En fonction de son poids ou de son coloris, le Donegal Tweed peut être utilisé pour un pantalon, une veste, un manteau…

Exemple de donegal (source: http://www.pokit.co.uk)

Exemple de donegal (source: http://www.pokit.co.uk)

– Drill (de coton): tissu de coton sergé ressemblant au denim. Résistant, on le rencontre souvent sur des pièces militaires (chino, field jacket, short) ou sur des vêtements de travail.

Émerisé: étoffe présentant une face grattée légèrement. Cela permet d’obtenir un toucher plus doux; on parle donc parfois d’effet « peau de pêche » après un émerisage.

Étamine:  en coton, il s’agit d’une toile peu serrée et transparente. En laine, il s’agit d’un tissu souple et léger.

Feutre: Étoffe non tissée en laine ou en poils divers. C’est le pouvoir feutrant de certaines matières qui entraîne leur cohésion (sous l’action combinée de la chaleur, du frottement et d’un milieu aqueux).

Fibre textile: matière première, que l’on peut filer avant de tisser/tricoter. Les fibres textiles se divisent en 3 catégories:

* Les fibres naturelles: d’origine végétale – lin, chanvre, ramie, noix de coco etc. – ou animale – toison des mammifères, substance du bombyx du mûrier qui produit la soie – ou même minérale -amiante, verre… 

* Les fibres chimiques: fibres manufacturées par l’homme à partir de matières premières organiques présentes à l’état naturel, qui sont soit transformées chimiquement, soit créées par synthèse chimique.

1- Fibres artificielles: à base de cellulose ou de dérivés cellulosiques (linters de coton ou cellulose extraite du bois). Les solutions sont filables et se présentent soit sous la forme de de filaments continus (acétate, viscose) soit sous la forme de fibres coupées. Leur ambition principale: réaliser un tissu proche de le soie et bon marché.

2 – Fibres synthétiques: dérivées de produits pétroliers ou du résultat de synthèse organique. Exemple: polyamide, polyuréthane, polyester, élasthanne…

Fil à fil: tissu présentant en chaîne et trame un fil généralement blanc et un fil de couleur. On peut trouver des fil à fil de laine, de coton…

Veste en fil à fil gris (source: http://www.meselegances.com)

Veste en fil à fil gris (source: http://www.meselegances.com)

Flanelle: tissu bien connu des amateurs de costumes, la flanelle de laine est un tissu doux, souple et d’aspect légèrement duveteux, idéal pour l’hiver. On trouve des flanelles teintes en fil (le plus souvent, ce sont les flanelles grises auxquelles on ajoute des fibres blanches dans un pourcentage variable afin d’assombrir ou d’éclaircir le tissu, d’où leur aspect chiné) ou des flanelles teintes en pièce afin de répondre au désir de coloris variés; on y ajoute souvent du polyester, notamment pour augmenter sa lavabilité.

On trouve également de flanelles de coton (il s’agit d’un tissu gratté), notamment pour les fameuses chemises « bûcheron » à carreaux ou pour des pyjamas.riverisland shirt

Gabardine: tissu en laine ou en coton – généralement un sergé – caractérisé par la présence sur l’endroit d’une diagonale fortement inclinée. On l’utilise pour des costumes, des manteaux, des uniformes, etc.

Gabardine bordeaux (Source:crookedbrook.com)

Gabardine bordeaux (Source:crookedbrook.com)

Gaufré: tissu ayant une surface gondolée.

Gaze: toile légère et transparente.

Grain de poudre: tissu de laine peignée à très léger effet granulé ou sablé.

Inch: mesure de longueur anglo-saxonne valant 2,54 cm.

Intarsia: tricot présentant des motifs de couleurs différentes et juxtaposées. Contrairement au tricotage jacquard, où les couleurs qu’on n’utilise pas sur l’endroit apparaissent sur l’envers, l’intarsia présente des zones de couleurs pures que l’on trouve sur les deux faces.

Jacquard: mécanique mise au point par Joseph-Marie Jacquard au début du 19ième siècle qui permet de réaliser des dessins et motifs complexes dans des dimensions variables. Un métier ordinaire ne peut pas réaliser d’étoffes jacquard.

Jouy (toile de): tissu de coton ou de lin imprimé de reproductions de figures 18ième siècle (souvent en rouge ou bleu).toile-de-jouy4

Rappel: L’Artisanale du Cachemire à Paris les 15/10 et 16/10

Aujourd’hui – et pour notre 400ième article! – nous vous proposons un gros plan sur un fabricant français spécialisé dans le cachemire (très) haut de gamme. Nous voulons parler de l’Artisanale du Cachemire.

Patrick Ducros

Patrick Ducros, patron de l’Artisanale du Cachemire

Situé à Saint Martial, en plein pays gardois, l’Artisanale du Cachemire est un atelier de fabrication réalisant des pulls en cachemire en sur-mesure. La matière première vient de chèvres de Mongolie et passe ensuite par l’Ecosse pour les opérations de teinture. Qu’il s’agisse de pulls à col roulé , de cardigans avec ou sans manche, de pulls col rond ou col V ou encore de blousons zippés, le tout en cachemire 4 ou 8 fils et avec plus de 80 couleurs à disposition, la production de l’Artisanale est aussi magnifique que confidentielle, même si certaines stars hollywoodiennes se l’arrachent. Mais tant au niveau de la qualité – main, toucher… – que des finitions nous pouvons sans crainte affirmer que nous sommes là face à l’un des plus beaux cachemires du monde.

Certains d’entre-vous ont déjà pu apercevoir certaines pièces provenant de l’Artisanale car quelques commerçants parisiens en proposent. Mais aux prix de 750 € et des délais aussi longs que brumeux, mieux vaut sans aucun doute s’affranchir de ces boutiquiers intermédiaires et passer directement par le fabricant. En effet, les prix proposés par l’Artisanale tournent généralement autour de 350 € / 500 €, ce qui reste très placé pour des produits d’une telle qualité,  « made in France » et de surcroît sur-mesure.

C’est pourquoi nous souhaitons attirer l’attention de nos lecteurs parisiens – et plus généralement de ceux qui habitent loin de Saint Martial – sur le fait que l’Artisanale du Cachemire se déplace à Paris les 15 et 16 octobre, à l’Hôtel Beauchamps situé 24 rue de Ponthieu dans le 8ième arrondissement, de 9h30 à 18h (téléphone: 04 67 81 35 83). Ainsi, outre une présentation des produits, vous pourrez sans aucun doute procéder à des commandes de ces pièces extraordinaires. Une occasion unique de se procurer un cachemire de très grande qualité, sans avoir à se déplacer à l’atelier. Et à quelques semaines des premiers grands froids, avouez que cela tombe plutôt bien!

Voici un petit reportage passé sur M6, très bien réalisé à propos de l’Artisanale du Cachemire:Reportage d’M6 – Artisanale du Cachemire

Hotel Beauchamps